Économie Sociale et Solidaire

L’économie sociale et solidaire (ESS) se caractérise par : 

  • Une finalité d’intérêt général et collectif : le projet des structures de l’ESS privilégie l’intérêt collectif (des bénéficiaires de son action) sur l’intérêt individuel.
  • Une gouvernance démocratique : les structures de l’ESS placent les hommes et les femmes associés au projet au cœur du processus de décision selon le principe « une personne, une voix », élisent leurs dirigeants et associent les parties prenantes à l’exercice du pouvoir.
  • Une libre adhésion : l’adhésion, tout comme la sortie d’une structure de l’ESS est un choix individuel qui ne peut être imposé.
  • Une lucrativité limitée : les structures de l’ESS affirment la primauté de l’homme par rapport au capital. Elles encadrent les échelles de salaires, limitent ou refusent la rémunération du capital et affectent les excédents réalisés au développement du projet.
  • Un ancrage territorial et une mobilisation citoyenne : les structures de l’ESS s’appuient sur l’ensemble des acteurs de leurs territoires (collectivités territoriales, entreprises, usagers…). Elles ont pour objectif de faire des citoyens les contributeurs aussi bien que les bénéficiaires, du progrès économique, social et écologique.

L’économie sociale et solidaire à la MFR d'Azay le Rideau

Depuis sa création, la MFR d’Azay le Rideau a évolué. L’effectif élève, la taille de l’équipe, la structure immobilière et la nature des activités ont progressé. Il en découle une plus forte professionnalisation de son fonctionnement et de ses outils de gestion avec un rapprochement du modèle dominant de rationalité pouvant parfois mettre en contradiction avec le projet d’association.

Les outils et méthodes ne doivent pas éloigner les principes de simplicité et d’économie qui sont à la base d’une gestion associative.

 

La Maison Familiale d’Azay le Rideau se doit d’être gérée avec prudence et diligence avec le souci des biens et intérêts de l’association et surtout dans le respect de ses objectifs :

  • l'éducation, l'orientation et la formation professionnelle et générale, des jeunes et adultes qui lui sont confiés
  • la participation à l'animation et au développement du territoire.